Mobilier de Jardin, le retour du teck !

Depuis quelques années le mobilier en teck fait son retour.

Il reste une valeur sûre comparé aux diverses produits en résine, aluminium… Qui s’avèrent être finalement de piètre qualité pour la grande majorité de ces articles.

La grande distribution, toujours à la recherche du moins cher que le moins cher, à inondé le marché de salons en Eucalyptus, acacia…

Mais ces bois à bon prix ne sont pas du tout comparables au TECK. Ils se dégradent très vite. Vous remarquerez que ces produits ont pratiquement disparus des rayons à cause des nombreux litiges engagés.

 

 

Deux types de bois sont utilisés, le teck de plantation (issu de forêts gérées) et le teck recyclé (issu du recyclage du bois de construction).

 

 

Bien qu’il nécessite un entretien si son grisonnement dérange, il faut savoir que cette coloration n’altère en rien sa qualité première : sa résistance dans le temps. Vous pouvez à tout moment le dégriser et le protéger. Vous aurez de nouveau ses couleurs d’origine.

Les formes ont évolué. L’offre s’est étoffée. Aux modèles classiques se sont  ajoutés de véritables pièces contemporaines d’influence vintage 1950’s ou design.

Les normes aussi ont évolué. La grande majorité du mobilier en teck doit être labellisé FSC.

L’Indonésie, principal fournisseur, à même du créer un label face à la pression des USA et de l’Europe, le V LEGAL.

Ce label certifie la provenance des bois de forêts gérées durablement. Nous pouvons aussi le certifier car nous nous déplaçons pour acheter nos gammes sur place.

Et franchement, le teck c’est carrément plus chic !

 

Des fleurs d’avril à novembre !

Le dipladénia est une plante vivace tropicale volubile cultivée comme plante ornementale pour ses fleurs roses, blanches, rouges ou jaunes. Originaire du Brésil, des forêts tropicales, elle fait partie de la famille des Apocynacées, tout comme le laurier-rose ou la pervenche, avec lesquels elle a en commun la générosité de la floraison.

Vivace non rustique (il gèle à 0 °C), il est généralement cultivé en pot.

Ses longues tiges souples, ligneuses à la base, s’entourent facilement autour d’un support de 0,50 à 6 m de haut. Elles portent un feuillage persistant, vert foncé brillant, coriace, limitant la transpiration en été, qui est à lui seul d’un réel attrait.

Mais l’atout principal du dipladénia réside dans sa longue et belle floraison et sa résistance aux fortes températures. Toutes les communes du sud de la France l’utilise.

Ses fleurs en trompette, largement ouvertes, le plus souvent à gorge jaune, sont épanouies durant au moins 6 mois, du printemps à l’automne, et plus si l’on dispose d’une véranda. Les premières peuvent apparaître dès le mois de d’avril, tandis que les dernières se fanent au cours de l’automne, en octobre ou novembre.

Le dipladénia supporte très bien la culture en pot, même s’il apprécie d’être placé à l’extérieur en dehors des périodes de froid. Une serre ou une véranda sont les endroits parfaits pour l’accueillir. Dans la maison, l’hivernage est plus délicat en raison du manque de lumière et de la faible hygrométrie.

Il peut aussi être cultivé en annuel et remplacé chaque année dans ce cas.

La terrasse en bois exotique.

Depuis le début de l’année 2019, Déco du Jardin a complété sa gamme terrasse bois avec le système Sofline de VETEDY.

Breveté, sur le marché depuis plus de 15 ans, ce principe de fixations invisibles avec lames de bois exotiques s’est exporté aux 4 coins du globe.

Le système Softline®, fixation invisible pour terrasse, est breveté dans toute l’Europe. Il est fabriqué à la frontière luxembourgeoise par le Groupe Vetedy.

Softline® est un système de fixation 100% invisible de votre terrasse en bois. Tout comme vos parquets, vous ne verrez absolument aucune fixation !



Nous travaillons avec 4 sortes de bois, toutes avec une durabilité de classe 1 (classe 4 pour la France) : Padouk, Merbau, Ipé, et Teck.
Notre méthode de fixation des lames sur les lambourdes, mais aussi entre elles, assure une longévité et une assurance de finition lisse et parfaite, sans échardes pour le plus grand plaisir de marcher sur le bois à pieds nus.
Le système 
Softline®, c’est l’assurance d’avoir la qualité d’un parquet à l’extérieur. Nous sommes d’ailleurs les premiers à appeler nos terrasses « les parquets de jardins », appellation désormais très souvent reprise par les professionnels du secteur.

Pour finir, nos parquets de jardins sont issus de forêts gérées du monde souvent labellisées comme le FSC® et OLB pour les essences d’Afrique, VLK pour les bois d’Indonésie et ibama, (office des forêts du brésil) pour les forêts du brésil.

La fixation Softline® est un système révolutionnaire permettant une installation des planches sans aucune vis apparente, améliorant à la fois la résistance de la structure (plus de point faible dans la planche ni de cisaillement de la vis) mais aussi son esthétique devenue parfaitement homogène.

Avantages :

  • Permet une fixation invisible au support.
  • Matériau composite de haute résistance mécanique, garantissant la qualité du système.
  • Souplesse dans la pression et/ou la dilatation permettant la remise en place après l’effort (contrairement à l’acier).
  • Supprime les étapes du pré perçage et du fraisage.
  • Permet le mouvement latéral entre les planches sans effet de dégradation du bois.
  • Permet l’isolement des lames par rapport au support
  • Donne une garantie de tenue dans le temps.
  • Permet un gain de temps en pose.
  • Permet un jointage régulier entre les lames.
  • Evite le fléchage des lames.
  • Assure une libre circulation de l’air.
  • Renforce l’esthétique grâce à un cadre en bois sans vis apparente ni bouchon pour les cacher.
  • Permet la pose verticale pour bardages, palissades, cache-pots…
  • Permet d’enlever une lame sans découpe.

 

Le chauffage en extérieur

Choisir au mieux son chauffage électrique extérieur

Il y a ceux qui se résignent facilement. Qui, aux premières températures descendantes, renoncent au plaisir de leurs terrasses et décident de laisser leur salon de jardin à l’abandon pendant plusieurs mois alors que l’hiver pointe à peine le bout de son nez. Et il y a les autres, les optimistes et les amoureux du plein air, pour qui profiter d’un repas en doudoune sur sa terrasse au mois d’Octobre ne dérange pas, pour qui des températures à un chiffre ne suffisent pas à vaincre leur amour pour leur extérieur. Mais pour tout le monde, il existe une solution qui convient à tout le monde : le chauffage électrique extérieur. Découvrez comment bien le choisir.

Connaître sa surface

Avant de commencer à comparer les différents modèles de chauffages électriques extérieurs, il est important de connaître la superficie de l’endroit qu’il est nécessaire de chauffer. En effet, une terrasse de 10m² avec un petit salon de jardin ne sera pas la même qu’une de 30 m² avec un salon de jardin plus grand. C’est cette information qui vous permettra de trouver un chauffage extérieur avec un rayonnement suffisant (la technologie de chauffage se fait par rayonnement pour les appareils de chauffage électrique extérieur). Ainsi, la surface de votre terrasse influe sur le choix de la puissance de l’appareil de chauffage électrique extérieur que vous choisirez.

Choisir le bon emplacement

Même si vous avez de longues rallonges à la maison, un chauffage électrique extérieur a tout de même besoin de courant électrique pour fonctionner. Ainsi, assurez-vous que la distance entre l’emplacement de votre chauffage électrique extérieur et la prise électrique la plus proche ne soit pas trop éloignée. Il est idéal si vous disposez d’une prise électrique à l’extérieur de votre logement pour effectuer le branchement. Si ce n’est pas le cas, privilégiez l’utilisation d’une prise électrique dans votre garage pour éviter d’éventuels courants d’air au sein de votre logement. Si vous souhaitez entreprendre des travaux electriques pour votre chauffage, pensez à contacter Enedis en cliquant sur ce lien pour avoir des informations sur ce type de travaux.

Un esthétisme propice à l’extérieur

Au-delà de l’aspect fonctionnel brut d’un chauffage électrique extérieur, l’esthétisme rentre aussi dans les critères de choix pour choisir le modèle le plus adapté à la décoration de son salon de jardin. Les fabricants proposent aujourd’hui de nombreux modèles en plusieurs matériau : inox, bois, plastique, etc … Assurez-vous que le matériau utilisé soit en adéquation pour qu’il puisse se marier parfaitement à l’ambiance de votre extérieur. Nous vous conseillons par ailleurs de privilégier l’inox si votre habitation se situent à la mer afin d’éviter de détériorer votre chauffage extérieur.

Les lampes chauffantes de terrasse

Une des meilleures solutions que l’on trouve sur le marché du chauffage électrique extérieur est la lampes chauffantes de terrasse. Très faible émission de C02, aucunes nuisances sonores, un chauffage diffus, et un chauffage homogène et efficace, voici les nombreux avantages que représente les lampes chauffantes de terrasse. La lampe Heatsail est le meilleur compromis, design et puissance de chauffage.

Conciliant chauffage et lumière, cette solution convient parfaitement pour passer de nombreuses soirées sur sa terrasse tout au long de l’année. Pensez à comparer les fournisseur d’électricité en cliquant ici afin de trouver l’offre la plus adaptée aux besoins énergétiques de votre nouvelle acquisition.

 

C’est bientôt Noël !

Pour fêter Noël, la décoration de votre maison est incontournable.

 

On ne peut pas faire l’impasse sur cet aspect de la fête. La maison doit respirer noël, sapin, guirlandes, boules… C’est un moment de l’année ou nous allons passer plus de temps à la maison, en famille.

La table est un élément central le grand soir. Elle peut se parer de mille feux, étincelles, paillettes, boules. Il y a de nombreuses façons de la décorer. Nous allons y passer de nombreuses heures, chouette.

 

 

N’oubliez pas les extérieurs. Ils faut qu’ils soient en accord avec l’intérieur. Les guirlandes et autres décorations lumineuses ont leur place car il fait nuit tôt à cette période de l’année, effet garanti.

 

 

Le thème Nature Scandinave reste très tendance cette année. Les couleurs sont aussi de mise. Elles peuvent être mélangées savamment. Elles sont souvent synonymes de féerie. Les enfants adorent.

 

 

Le conseil des pros : s’orienter sur un thème dès le départ de façon à ne pas se perdre rapidement devant le choix proposé en boutique. N’hésitez pas à demander conseil, les vendeurs et vendeuses sont habitués et participent souvent à la mise en place des décorations des magasins.

Cette fête est familiale, conviviale, pour les petits mais aussi pour les grands. Nostalgie… Quand tu nous tiens.

Les cactus en intérieur c’est tendance !

Et surtout facile à entretenir.

En général, les cactus poussent dans le désert et adorent les milieux chauds et secs, mais ce peuvent également être d’excellentes plantes d’intérieur. Ils sont assez faciles à maintenir en intérieur, ce qui les rend parfaits pour les personnes qui débutent en jardinage et en font de très bons cadeaux. Pour cultiver des cactus vigoureux à l’intérieur, il faut leur fournir beaucoup de soleil, éviter de trop les arroser et utiliser de la terre adaptée.

De part leurs formes graphiques, ils s’accordent parfaitement à nos intérieurs.

Remplissez le pot d’un substrat de culture pour cactus. Ces plantes ont besoin de pousser dans une terre au drainage très rapide. Prenez donc du terreau formulé exprès pour les cactus. Pour améliorer encore plus le drainage, mélangez deux volumes de terreau pour cactus avec un volume de petits cailloux de pierre ponce ou de perlite.

Arrosez le cactus environ une fois par semaine ( petite quantité) pendant la période végétative ( printemps et été). Si vous lui donnez trop d’eau, vous pourriez le tuer. Lorsque la terre dans le pot est sèche au toucher, arrosez-la

Si la terre est encore humide, ne l’arrosez pas encore, car la plante risquerait de pourrir et de mourir.

En hiver, une fois par mois suffit.

Dernier petit conseil, les cactus adorent être sortis dehors dès la fin des gelées ( au mois de mai dans notre région) et rentrés courant voir fin octobre. Bien  ce soit des plantes qui adorent le soleil, il ne faut pas les mettre de suite en exposition ensoleillée  car ils ont passé l’hiver à l’abris des UV, ils risqueraient de sérieuses brûlures. Donc les premières semaines il faut les maintenir en mi-ombres à l’abris des courants.

L’arrosage automatique

L’arrosage automatique.

Qui arrose vos plantes, fleurs, pelouse et arbustes pendant les vacances? Et comment arroser automatiquement ses pots sur un balcon ou une terrasse sans électricité (prise de courant) ?

Toujours la même question qui revient… comment je vais arroser mes pots de fleurs, mon jardin pendant les vacances… vous avez essayé toutes les astuces d’arrosage mais vous n’êtes pas convaincu…

Il faut installer pour quelques dizaines d’euros un système d’arrosage automatique en micro irrigation pour vos pots et votre jardin.

Pour la pelouse c’est un peu plus conséquent, là il faut installer un arrosage automatique enterré ou pour les plus petites surfaces un arroseur type oscillateur multi buses avec un programmateur.

Quel bonheur de rentrer et de retrouver votre pelouse, vos plantes plus belles que quand vous êtes partis. Les solutions sont assez simples et peu onéreuses.

Vos plantes comprennent vite que l’eau arrive en même quantité aux mêmes moments. Elles vont rentrer ces données dans leur métabolisme donc plus de stress hydriques ( trop ou pas assez d’eau).

Il existe maintenant des systèmes qui se vidangent automatiquement.

Sinon, branchez en mars pour déconnecter en novembre en augmentant le rythme ou la quantité à l’approche de l’été. Certains programmateurs gèrent ces facteurs.

Les Hortensias en pot, une réussite.

Les hortensias ont besoin d’une période froide pour pouvoir fleurir par la suite. C’est ainsi que l’on retrouve dès la Saint Valentin des hortensias fleuris chez les pépiniéristes ou les fleuristes. Ce sont des plants qui ont été mis en chambre froide dès le mois d’octobre précédent.

  • Lorsque vous achetez votre hortensia en pot, il est important de le conserver bien à la lumière pour que la floraison prenne toute sa teinte.
  • Il existe trois couleurs principales : le rose, le bleu et le blanc. Le rose et le bleu sont des couleurs que l’on peut retrouver sur un même pied. Ces deux couleurs seront conditionnées par la nature du sol. Un sol acide donnera une floraison bleue alors qu’un sol au PH neutre vous offrira une floraison rosée. Vous pouvez utiliser un engrais spécial plantes acides et remettre régulièrement du fer 
  • Penser à tuteurer les hortensias vendus en pot dont la floraison épanouie pèse au bout des branches.
  • Les hortensias préféreront une exposition mi-ombre.
  • Une fois les fleurs fanées, attendre fin février et  couper juste au dessus d’une paire de feuilles, en dessous de la fleur et placer l’hortensia dans un pot dans une terre acide à neutre de préférence, à l’ombre ou la mi-ombre.
  • Jusque -10° pas besoin de protéger, au delà mettre à l’abris ou voiler. 

Pourquoi les Aromatiques BIO ?

Parce que ces herbes vont être consommées très rapidement après achat. Les aromatiques non bio ont besoin de temps pour éliminer les produits utilisés pour leur culture.

Basilic

 

La différence avec des plantes cultivées en agriculture conventionnel commencent avec  les semences, les graines. Les non bio sont enrobés avant la plantation, herbicide, fongicide, divers bains de pesticides visant à optimiser la vitesse de croissance, la résistance et la production. Ensuite divers engrais de synthèse issus de la chimie sont utilisés ainsi que des traitements.

En agriculture biologique, surtout en label AB, les normes sont draconiennes.

Variez les plaisirs gustatifs en semant plusieurs espèces.  Pour les plus grandes, comme le laurier-sauce et le romarin, un seul pied suffit. Mais pour la menthe, la sauge, le thym ou encore le basilic, prévoyez au moins deux ou trois plants, et de préférence des variétés différentes. Utiliser un terreau utilisable en agriculture biologique. Semez généreusement les végétaux les plus employés comme le persil, le cerfeuil et la ciboulette afin de ne pas en manquer. Ne pas oublier l’engrais organique de temps en temps.

Toutes ces plantes se répartissent en trois catégories.

  • Les méditerranéennes (le thym, la sauge, la sarriette et le romarin) sont adeptes de soleil, de chaleur et d’un sol bien drainé, plutôt sec et pauvre.
  • Le cerfeuil, le persil et la menthe, préfèrent la mi-ombre et un sol riche, toujours frais, même en été.
  • Le basilic, l’estragon, la ciboulette, le laurier-sauce ont quant à elles des besoins intermédiaires : du soleil, mais aussi un sol plutôt riche et frais.

Pour les réussir, respectez donc leur besoin et récoltez-les fréquemment, à partir du moment où elles sont bien installées.

Bon appétit !

Taille et entretien de la Lavande

Plantation de la lavande 

La lavande pousse partout en France et dans les pays dont le climat est proche à condition de bénéficier d’un maximum d’ensoleillement.Il est recommandé de planter à l’automne, mais vous pourrez sans problème la planter au printemps.

Réservez lui un endroit bien ensoleillé et un sol bien drainé. Si votre terre est très argileuse, mélangez là avec du sable pour l’alléger ou de la terre végétale secret vert. Elle s’adapte parfaitement aux régions aux hivers rudes.

 

Déco du Jardin - Lavande

Préférez les variétés Hidcote, Deutch… Attention la lavande papillon gèle à partir de -8°.

Il arrive parfois que l’on voit des lavandes qui meurent après quelques semaines car le sol est trop humide c’est pourquoi il est impératif d’avoir une terre très bien drainée.

Pour la réalisation d’une haie de lavande, plantez un pied tous les 30 à 40 cm.

 

Sur les jeunes plants, couper les tiges défleuries

Lavande : couper les tiges, rabattre les branches - Rustica

Sur les jeunes plantes, la première année et en avril-mai, couper les tiges défleuries le plus près possible de leur base, puis rabattre les branches de la moitié de leur longueur pour provoquer le départ de nouvelles pousses qui viendront épaissir la touffe.