La protection des plantes l’hiver.

 Les plantes méditerranéennes et d’orangerie.

Les lauriers rose, pélargonium, bananier, palmier, oiseau-du-paradis, bougainvillée, agrume, lantana…. Protégez-les au moment des premières gelées (mi-octobre, mi-novembre). Rentrez celles en bac dans un local frais et aéré comme un garage ou une cave, avec un peu de lumière voir beaucoup.

Profitez pour mettre de l’engrais organique.

Les cactus : à rentrer très tôt (en même temps que les plantes tropicales) dans une pièce fraîche et lumineuse de préférence.

Les autres plantes gélives : géraniums, fuchsias, daturas, les bulbes d’été…

N.B. : Pour toutes ces plantes, l’arrosage sera limité au strict minimum pour maintenir une très légère humidité, voir absent comme pour les cactus.

 

 

Les arbustes gélifs.
Entourez le tronc d’un paillasson épais (jonc tressé, roseau, paille de segle ou de riz…), maintenu par des liens. Recouvrez la frondaison d’un voile d’hivernage (double épaisseur pour les plantes les plus sensibles au froid).

Les arbres fragiles comme l’olivier ou le bananier en zone froide (où la température est inférieure à -5°C en hiver).
Ils doivent être entièrement protégés du froid. Ainsi, on entoure les branches d’un voile d’hivernage que l’on ficelle pour maintenir en place, de même autour du tronc, on attache une bande de toile de jute ou une bande de bruyère. Et au pied de l’arbre, un épais paillage protégera les racines. Pour les plus grands sujets, aidez-vous d’une armature pour poser le voile d’hivernage.

Les plantes en pot

Rentrez les plantes les plus frileuses cultivées en pot dans un local maintenu hors gel, frais (environ 10°C), aéré et bien éclairé. Pour leur éviter un choc thermique, rentrez-les avant les premiers froids, lorsque l’écart entre les températures extérieures et inférieures est faible.

Si vous n’avez pas de véranda, serre ou autre abri où les rentrer, mieux vaut les laisser à l’extérieur. Elles réussiront plus facilement à y passer l’hiver que dans un intérieur trop chauffé pour elles. Voici quelques clés :
₋ Rapprochez les pots du mur ;
₋ Mettez-les dans un coin à l’abri des vents froids d’est et du nord ;
₋ Surélevez les pots pour qu’ils ne soient pas en contact direct avec le froid du sol ;
₋ Enveloppez les contenants les plus fragiles avec du papier journal, du plastique à bulles ou des plaques de polystyrène expansé, qui assurent un bon isolement (ces enveloppes doivent toucher le sol pour créer un matelas d’air sous le pot). Protéger les contenants du froid, c’est protéger les racines ;
₋ Recouvrez-les plantes d’un voile d’hivernage (2 à 3 épaisseurs selon la fragilité de la plante) ;
₋ Paillez au pied des plantes en pot et assurez-vous que le paillage ne puisse pas s’envoler.

Un jardin méditerranéen en Champagne, c’est possible !

Jardin Mediterranéen

On adore les plantes méditerranéennes : elles nous rappellent la chaleur et le soleil du sud de la France, nous donnent l’impression d’être en vacances, créent une ambiance particulière au jardin… Pour autant, ces plantes ne sont pas réservées à nos amis sudistes. Il est tout à fait possible de faire pousser des plantes méditerranéennes dans notre belle région, à condition de privilégier certains végétaux et de suivre certains conseils !

Jardin Mediterranéen

Quelles plantes privilégier ?

• Les plantes aromatiques comme le thym ou le romarin donneront du pep’s au jardin et à vos plats ! Résistants au froid, vous pouvez tout à fait les inclure dans votre jardin ou les cultiver en balcon.

• En plus d’être esthétiques, les graminées sont également résistantes au froid !

• Certains arbres fruitiers comme la vigne ou le figuier, à condition de choisir des variétés adaptées : Ficus carica « Brunswick », Ficus carica « dorée »… Attention, le figuier n’appréciera pas les chutes de températures au-delà de -15°C.

• Les palmiers, en particulier les Trachycarpus Fortunei qui s’adaptent bien à notre climat.

Trachycarpus Fortunei - Déco du Jardin

• Les cyprès donnent une ambiance provençale unique à vos extérieurs, à condition d’utiliser des variétés résistantes.

La lavande : c’est le symbole du sud ! Sa jolie couleur et son parfum si particulier enivrent le jardin tout en résistant très bien aux températures plus froides.

Déco du Jardin - Lavande

Les agrumes : citronniers, orangers, mandariniers… à cultiver en pot, ils aiment hiberner en intérieur à l’arrivée des premières gelées.

L’olivier : à planter au printemps dans un lieu bien exposé au soleil et abrité du vent. Veillez à ce que le sol soit bien drainé, voire caillouteux. À arroser régulièrement en été les premières années.

L’eucalyptus (variétés Paucifera Niphophila ou Paucifera Debeuzevillei qui peuvent résister jusqu’à -20°C), à condition de bien le nourrir et de ne pas le planter dans une terre trop calcaire.

Quelques conseils…

Il est donc important de bien sélectionner les variétés les plus résistantes des végétaux que vous désirez faire pousser.
Attention, les plantes méditerranéennes s’épanouissent dans un sol bien drainé (Il est possible de surélever les massifs pour améliorer le drainage) et dans un environnement plein soleil. Certaines espèces comme les agrumes aiment l’engrais. En revanche, tenez les plantes aromatiques à distance car cela pourrait les fragiliser.

Si vous possédez un palmier, n’hésitez pas à le protéger lorsque les températures chutent beaucoup, en utilisant un voile d’hivernage.

Les Serres

Serre

La serre est un vrai atout pour le jardinier : en plus d’offrir de la chaleur à ses plants, elle leur garantit une protection. Pouvoir cultiver son potager toute l’année, c’est le rêve de tout jardinier ! Et c’est bien là l’avantage d’utiliser une serre.

A quoi ça serre ?

En tant que jardiniers, nous avons tous déjà été confrontés aux changements climatiques brutaux et sommes parfois dans l’incapacité d’y faire face. C’est ici que la serre vient jouer un rôle crucial : elle permet de protéger votre jardin et de mieux gérer vos cultures grâce au climat constant, généré par le réfléchissement des rayons du soleil via les panneaux transparents.
Une serre vous permet de cultiver votre jardin toute l’année, mais également de faire pousser ce que vous voulez grâce aux modèles équipés d’un système de chauffage.

Comment faire le bon choix ?

Qu’elle soit en mini tunnel ou maraichère, chaque serre a ses spécificités et son utilité.
Si votre désir est de protéger seulement une route de légumes ou une petite parcelle de fleurs des intempéries, vous pouvez opter pour les minis tunnels.
Si vous désirez posséder un jardin ou un potager entièrement sous serre, il faut dans ce cas opter pour une serre maraichère.

Attention à bien choisir le type de matériaux utilisé dans la constitution de la serre. Privilégiez une armature en fer pour plus de résistance, et des vitres en verre pour une meilleure pénétration des rayons du soleil. Des matériaux comme le polycarbonate peuvent également faire l’affaire : ce dernier apporte une opacité équivalente à celle du verre et une meilleure résistance en dépit d’une bonne pénétration.

Comment installer sa serre ?

Il faut tout d’abord l’orienter correctement, en fonction du type de culture et de la saison. Voici un petit tableau récapitulatif :

 

USAGES

ORIENTATION

Culture légumière de l’été à l’automne

Orientation nord-sud

Culture légumière de l’hiver au printemps

Hivernage de plantes

Entrée de la serre au sud

Les deux plus grandes faces à l’ouest et à l’est

Hivernage et culture potagère dans les régions froides

Les faces les plus grandes au sud et au nord

Les pignons à l’est et à l’ouest

Hivernage et culture potagère dans une serre adossée au mur d’une maison

Entrée au sud

 

N’hésitez pas à protéger votre serre du vent pour éviter de trop la refroidir, mais également pour prévenir la casse éventuelle si vous possédez une serre en verre.

L’une des clés de la réussite d’une culture en serre est d’aérer une fois par jour afin de renouveler l’air pour qu’il ne fasse pas trop chaud. Cela permet aussi de réguler le taux d’humidité pour éviter les moisissures.

A vous de jouer !

Il serait donc dommage de se priver d’une opportunité d’avoir un jardin tout le long de l’année ! Envie de vous lancer ? Chez Déco du Jardin, nous vous proposons plusieurs modèles de serres afin que vous puissiez trouver votre bonheur !

 

Les Nordmann

Noël approche à grand pas : c’est bientôt le moment de choisir son sapin. Si comme la majorité des français vous préférez opter pour un sapin naturel cette année, choisissez le Nordmann ! On vous explique pourquoi depuis quelques années, ce sapin est devenu le héros de Noël… Continuer la lecture de « Les Nordmann »

Les chrysanthèmes

Ça y est, l’été est bel et bien terminé ! Nous voilà à l’automne, c’est parti pour la chute des feuilles et l’hibernation d’une bonne partie du jardin… Sauf pour quelques irréductibles comme le chrysanthème, qui est devenu une fleur emblématique de cette période de l’année. Seulement, savez-vous pourquoi ? Continuer la lecture de « Les chrysanthèmes »

Le paillage

Laisser la terre à brut tout au long de l’année n’est pas la meilleure chose à faire : elle devient vulnérable car elle est constamment exposée. Elle perd de sa fertilité, est plus sensible aux intempéries, à l’érosion, à la sécheresse… Pour lutter contre tous ces problèmes, pailler le sol reste la meilleure solution. Initialement, on utilisait de la paille (d’où l’utilisation du terme). Aujourd’hui elle laisse place à d’autres matériaux plus décoratifs à base de minéraux ! Continuer la lecture de « Le paillage »

Les Carrés Potagers : conseils et avantages

On appelle le « carré potager » la méthode créée par l’Américain Mel Bartholomew consistant à cultiver de manière harmonieuse un potager dans des petites surfaces de culture carrées. La dimension initiale de ces carrés est de 1m20 sur 1m20 divisé en 9 petits carrés de 40cm chacun.
Pourquoi adopter la méthode du carré potager ? Continuer la lecture de « Les Carrés Potagers : conseils et avantages »